Le passé du moulin de Corzoneso n’est pas bien connu. On sait qu’il a été actif jusqu’au début du XXème siècle et qui était utilisé pour moudre surtout du seigle. Il est intéressant de tenir compte des activités du moulin dans le contexte dans lequel elles étaient intégrées et pas à elles-mêmes. Le cycle du travail annuel, qui souvent suivait les saisons, débutait avec le labourage et les semailles des champs, poursuivait avec le séchage sur les « rascane », et terminait avec la cuisson du pain dans le four.

Parmi les réduites sources historiques à notre disposition, on trouve deux traces audio de 1985 de Mario Vicari (Centro di dialettologia e di etnografia, Bellinzona) qui avait interviewé Plinio Veglio Oliva (1897-1992) e son épouse Michelina Veglio-Oliva née Donetta (1902-1991).

Dans la première trace on parle exclusivement du moulin de Corzoneso (Masgních),

tandis que dans la deuxième on cite aussi les moulins qui étaient présents dans la zone Sgiurnínch, entre Cumiasca (hameau de Corzoneso) et le village de Leontica.

Source des traces audio: Archivio delle fonti orali del Centro di dialettologia e di etnografia di Bellinzona

SEGUICI SU FACEBOOK